logo

OSTÉOPATHE DO & TO


AGRÉÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA SANTÉ

CONSULTATION DU SPORTIF


UN ACCOMPAGNEMENT SELON VOTRE PRATIQUE

CONSULTATION DU NOURRISSON


AIDONS VOTRE BÉBÉ À SE SENTIR BIEN

L’ostéopathie pour les nourrissons :

Le nourrisson - osteopathePour les nourrissons, les parents doivent amener le carnet de santé de l’enfant lors de la consultation.

Les parents peuvent amener leur bébé chez un ostéopathe pour différentes raisons :

 

  • Si votre bébé présente une asymétrie du crâne (déformation).

Vous pouvez constater qu’un côté du crâne de votre nourrisson est aplati par rapport à l’autre côté ou bien que l’arrière du crâne est entièrement aplati.

  • Si vous trouvez que votre bébé est agité, qu’il a des difficultés à dormir.
  • Pour les troubles du sommeil.
  • Si votre bébé présente des troubles digestifs.

Cela se traduit souvent par des pleurs ou des cris après la tétée. Le bébé a tendance à se cambrer et à se contorsionner lors des épisodes douloureux.

  • Si votre bébé souffre de reflux gastro-oesophagien (RGO).

Cela se traduit le plus souvent par des régurgitations assez importantes et éloignées des repas (ce n’est pas la même chose que les petites régurgitations juste après la tétée).

  • Si votre bébé souffre d’otites à répétitions
  • Si au cours de la grossesse la maman a subi des chocs (accident de voiture, chute…)

Et plus particulièrement si les chocs ont été situés au niveau du ventre.

  • En cas de grossesse difficile.

Par exemple s’il y a eu un alitement obligatoire prolongé.

Si certains évènements sont survenus pendant l’accouchement :

  • Si la naissance a eu lieu prématurément.
  • Si l’accouchement a été déclenché ou retardé volontairement.
  • Si l’accouchement a été trop long (plus de huit heures) ou trop rapide (moins de deux heures).
  • En cas de grossesse multiple (jumeau ou plus).

Dans le cas de grossesses multiples, les bébés ont moins de place au cours de leur développement, de plus l’accouchement est le plus souvent fait par césarienne et prématurément par rapport à une grossesse unique.

  • Quand le cordon ombilical a été enroulé autour du cou du bébé.

Cela peut entrainer une diminution de mobilité au niveau des cervicales (cou) du nourrisson.

  • En cas de souffrance fœtale au cours de l’accouchement.
  • En cas de réanimation du nourrisson après l’accouchement.
  • En cas de césarienne.
  • Quand il a fallu appuyer fort sur le ventre de la mère pour faciliter l’expulsion.
  • En cas d’utilisation d’instruments.

Si au cours de l’accouchement il a fallu utiliser des forceps, ventouses, ou spatules pour aider le bébé à sortir cela augmente les forces appliquées sur le crâne du nourrisson pouvant provoquer des déformations crâniennes.

  • En cas de présentation en siège ou par la face.

Si vous observez que : 

  • Votre bébé se cambre en arrière quand il tète ou quand on le prend dans les bras.
  • Qu’il pleure souvent.
  • Qu’il crie beaucoup.
  • Qu’il a du mal à téter.
  • Qu’il dort peu.
  • Qu’il régurgite souvent.
  • Qu’il a mal au ventre.
  • Qu’il tourne toujours la tête du même côté.
  • Que son crâne commence à se déformer.
  • Qu’il ne se sert presque jamais d’un bras.
  • Qu’il vous repousse ou crie quand vous touchez certaines zones de sa tête.