logo

OSTÉOPATHE DO & TO


AGRÉÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA SANTÉ

CONSULTATION DU SPORTIF


UN ACCOMPAGNEMENT SELON VOTRE PRATIQUE

CONSULTATION DU NOURRISSON


AIDONS VOTRE BÉBÉ À SE SENTIR BIEN

L’ostéopathie pour les sportifs :

Curatif, en cas de douleurs déjà présentes.

Quand on pratique une activité sportive, que ce soit du sport « détente » ou en compétition, on sollicite bien souvent son corps au-delà des limites habituelles. Les sportifs subissent des chocs directs (chutes, coups…) qui peuvent entrainer des blocages ou des déséquilibres favorisant l’apparition de nombreuses pathologies : pubalgies, tendinites, claquages, déchirures, entorses à répétition, douleurs sciatiques, blocages articulaires, tennis elbow…

Préventif

Selon le sport pratiqué, il est fréquent qu’une ou plusieurs zones du corps soient sursollicitées par rapport au reste du corps. Il faut donc que ces mouvements se fassent librement et de manière équilibrée pour que tout se passe bien.

Une chute ou un choc qui vous paraît sans importance et n’a pas provoqué de douleurs immédiates peut avoir des conséquences plus importantes par la suite.

Les meilleurs exemples sont les sports dits asymétriques (tel que le tennis, le golf, le squash…). Il ne faut pas hésiter à consulter un ostéopathe avant que la douleur ne s’installe et ne devienne chronique.

Pour les reprises (ski…)

En cas de reprise du sport ou de pratique ponctuelle d’un sport.

Quand cela fait longtemps que vous n’avez pas pratiqué une activité sportive (intense ou non), il est fréquent que les douleurs articulaires, musculaires ou ligamentaires apparaissent lors de la reprise du sport.

Un bilan chez un ostéopathe permet de recommencer une activité sportive dans les meilleures conditions et de ne pas se blesser inutilement.

Il en va de même pour la pratique ponctuelle d’un sport, le ski en est le meilleur exemple : une semaine par an (parfois plus) on part au ski, sans préparation physique, et on se fait souvent « mal ».

Que les blessures soient bénignes tels que :

  • Les douleurs sciatiques.
  • Lumbago/lombalgie.
  • Blocage articulaire.
  • Tension musculaire excessive.

Ou plus lourdes de conséquences comme les entorses du genou, une bonne hygiène de vie, une préparation physique préalable, des étirements sont nécessaires, mais également un corps en bonne santé et libre de toute contrainte.